© 2018 par Benjamin Magnan. Créé avec Wix.com

Anaïs, 37 ans

Depuis combien de temps souffres-tu d’acouphènes ?

 

Depuis 2005.

 

Comment est-ce arrivé ?

 

J'ai fait ce qu'on appelle un Cholestéatome Ottical de l'oreille moyenne du côté droit. C'est un abcès acide qui ronge tout. En l'occurence tous les petits osselets permettant de transmettre le son. C'est arrivé suite à un tympan percé mal réparé. Ce genre d'abcès, s'il n'est pas soigné, devient un abcès du cerveau et peut entraîner le décès.

J'ai consulté un ORL en urgence face à la douleur type rage de dent mais dans l'oreille. Opération obligatoire. Il a choisi de laisser les osselets et de sauver mon audition au risque d'une récidive et de quelques acouphènes. J'ai souffert mais je m'en sors bien : Légère perte d'audition (surtout dans les aigus) et des acouphènes.

 

Quelle est la première chose que tu as faite après ça ?

 

Rien ! J'étais tellement soulagée de ne plus avoir mal que ça me paraissait minime. J'ai fait une récidive quatre ans plus tard. Opération bis, mais moins douloureuse. Quant aux acouphènes ils ont l'air de plus en plus légers. L'ORL m'a clairement dit qu'ils resteraient et qu'il n'y avait pas de solution.

 

As-tu trouvé une ou plusieurs méthodes pour passer outre ?

 

J'ai appris à faire passer le son au second plan en me concentrant sur ce que je veux entendre. J'utilise également la méditation pour soulager les quelques maux de tête associés. Je ne suis pas fan de la prise de médicaments et en concert c'est automatique : bouchons d'oreille, sinon ça grésille...

 

Aujourd’hui, arrives-tu à vivre avec ces acouphènes ?

 

95% du temps, j'oublie. Sauf en cas de fatigue où là ça devient plus intense. C'est également compliqué quand je travaille en milieu musical, ce qui arrive souvent quand on bosse dans l'événementiel. Mais encore une fois, mes acouphènes sont minimes, tout comme ma perte d'audition. Cela aurait pu être bien pire !

Propos recueillis le 28 décembre 2018.